Adresse
Téléphone

Entretien avec charly roux, capitaine de l'équipe a

En cette période d'intersaison, la rédaction est allée à la rencontre de Charly ROUX, capitaine de l'équipe première du FCPA.
Salut Charly, peux-tu nous parler de cette saison?
-Cest une saison très réussie de la part de l'équipe 1. Avec l'arrivé de nouveaux, qui ont bien su s'adapter, l'objectif visé était le podium.
Le championnat est partit sur les chapeaux de roues avec aucune défaite et la première place au classement à la trève. La deuxième partie de saison a été plus compliqué avec les intempéries, puis la crise sanitaire que connais le pays. Mais dans l'ensemble c'est une saison très réussie tant au niveau technique que tactique.
Petit bémole en début de saison avec l'élimination en Coupe de France dès le premier tour. C'est un challenge, qui je l'éspère, sera dans la tête de tout le monde la saison prochaine. Passer 1 tour, ou 2 et pourquoi pas aller chercher les maillots...
Une saison"maitrisée" dans l'ensemble. Mais selon toi, quel est le point fort de cette équipe?
-Je pense que c'est son caractère! Toute l'équipe est une petite famille, et tout le monde se sert les coudes. Les uns pour les autres. C'est quelque chose que je trouve formidable. Cette bonne saison est du en partie à cette force de caractère que dégage l'équipe, hormis les qualités technique individuelles et collectives.
On attend toujous l'officialisation de la montée, mais on sait que la D1 est un niveau compliqué et exigeant. Quel est selon toi le point sur lequel le club devra travailler pour maintenir l'équipe et continuer sa progression?
-La D1 va changer beaucoup de choses je pense. C'est clairement un niveau plus compliqué, mais on a montré que notre équipe est forte et impliquée. Je n'ai pas peur de la D1, au contraire. L'équipe non plus n'a pas peur. Ce sera un challenge. Mais il faudra être beaucoup plus impliqué lors des entrainements pour esprérer faire quelque chose. J'ai confiance en mon équipe. J'éspère que l'on pourra créer la surprise... si tout le monde y met du siens.
Peux-tu nous donner ton meilleur souvenir de cette saison?
-C'est compliqué car il y a eu tellement de bons moments. Si je dois en choisir un, je dirais la victoire face à Lohéac. Sur un terrain catastrophique, du aux intempéries, nous avons eu une maitrise incroyable pendant 70 minutes.